DONOSTIA
Je me promène depuis des années avec mon appareil photo.
Au fil du temps, je capte mes lieux et la relation qu’ils entretiennent avec les hommes et les femmes qui y résident.

Ces lieux sont le plus souvent des villes. Pleines de frontières visibles ou invisibles, une des ces limitent m’attirent particulièrement : le fleuve ou plus précisément le rivage.

J’ai décidé de confronter cette attirance pour les rivages avec la source : le bord de mer.
Voyage éclair en train à San Sebastian. La ville éclate de beauté et son front de mer est un des plus beaux que je connaisse.
Je n'ai pu travailler que quelques heures à la suite de problèmes de transport. À peine 4 ou 5 heures !
Cet épisode confirme mon projet sur le rivage. 

You may also like

Back to Top